Les Carlisle

[Page 1 sur 1]


_________________
avatar
Le marteau des sorcières

Les carlisle

« La mort ne vous aura jamais parue aussi charmante. »


Une lignée ancienne, dont la généalogie remonte jusqu’à l’Égypte ancienne. Momificateurs et prêtresses de génération en génération, ceux que l’on nomme les Bijoux d’Anubis sont adeptes de tout ce qui touche à l’âme. Spiritisme, nécromancie et réincarnation sont leurs spécialités. Certains sont devenus chirurgiens, fossoyeurs ou thanatopracteurs afin d’exercer leur art en toute discrétion. Compagnons de la mort, faucheurs, passeurs des âmes… Les Carlisle inspirent un respect quelque peu craintif. Pourtant, on leur connaît aussi un sens de l’humour rafraîchissant et un raffinement des plus exquis. Ils seraient les premiers à vous inviter prendre un thé et des petits gâteaux au milieu des crânes et des animaux empaillés. Une famille d’adorables excentriques parfois appelée pour régler les conflits.

La famille perdure à travers des mariages mixtes. La lignée a longé le Proche-Orient puis s’est installée en Valachie (Roumanie), prenant le nom de Carnatar. Ils grimpent les échelons de la féodalité. C’est après l’arrivée au pouvoir de Vlad l’Empaleur qu’ils décident d’avancer vers l’ouest de l’Europe, craignant de connaître le même sort que leurs pairs un peu trop revêches. Les Carnatar se font connaître en ouvrant un commerce de pompes funèbres à Paris. Leurs réceptions, soignées et discrètes, attirent l’œil des plus fortunés. Pendant quelques années, les hommes se chargent des morts, tandis que les femmes tiennent salon. Elles y organisent notamment des séances de spiritisme pour les nobles et bourgeois avides de frissons. Courtisans et pique-assiettes, les Carnatar deviennent le péché mignon de l’aristocratie. La création de l’Inquisition espagnole, quelque trente années après leur arrivée, va couper court à leurs activités. Les Carnatar deviennent les Carlisle, fuyant en Angleterre en se faisant passer pour des protestants. Ils exercent à Londres les mêmes activités qu’en France. La famille fait partie des premiers à avoir quitté le Vieux Continent pour le Nouveau Monde.

Ses partisans

■ Ivan Carlisle (patriarche) - 41 ans | Libre
■ Mary Carlisle (née Garnett, matriarche) - 43 ans | Libre

■ Cassiopea Carlisle (héritière) - 18 ans | Libre
■ Elena Carlisle - 18 ans | Libre
■ Johannes Carlisle - 15 ans | Libre

Voir le profil de l'utilisateur
le 25.12.16 14:10

[Page 1 sur 1]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum