Mandragore & herbes sauvages [feat. Embry]

[Page 1 sur 1]

15 Mars 1690

Les jours passaient doucement et il y avait de nouveau mort. D'autres victimes qui étaient découvertes dans la forêt. Non, Sonja n'en était pas la coupable. Elle n'avait tué qu'une fois et lorsqu'elle l'avait fait, elle n'a pas déchiqueté sa victime. La demoiselle s'était servi d'une "poudre" hallucinogène qu'elle avait préparé. Une fois sa victime droguée, elle n'avait eu qu'à la poursuivre avec un pseudo déguisement amplifié et déformé par les hallucinations. L'homme était mort tout seul en tomba d'une sorte de falaise. Au moins, c'était un crime sans preuve, efficace et discret. De toute façon cet individu le méritait, il l'avait violé et terrorisé pendant bien trop longtemps quand elle était esclave. A présent, c'est bien dommage que la chose qui fait autant de victime ne s'en prenne pas à cette horrible famille qui la possédait avant. Ô ce qu'elle aimerait pouvoir poser son regard sur leur cadavre pourrissant et exposé aux yeux de tous. Mais la mauvaise herbe est toujours la plus résistante, non ? Alors, il faudra surement qu'elle se salisse les mains encore.

Aujourd'hui, ce n'est pas le moment de tuer. Elle doit être prudente, ne serait-ce que pour Edward, elle ne voudrait pas qu'il soit accusé à tort. Après tout ce qu'il a fait pour elle, ça serait injuste qu'on lui fasse du mal. D'ailleurs, l'homme était sorti, il devait aller chercher une commande au port. De ce fait, elle était seule à la maison, celle-ci était à l'extérieur de Warwick Bay, quelques kilomètres à pratiquer à pied ou cheval pour aller plus vite. Vivre en dehors de la ville était plus simple pour Ed et Sonja. Il faut dire que depuis qu'il l'a affranchi, on ne le regarde pas toujours du bon œil. La maison était simple, pour ne pas dire qu'elle ressemble plus à une cabane. Elle n'a que trois pièces. Une zone assez grande où on retrouve l'espace qui fait office à la fois de salon et de cuisine, puis deux autres pièces : la chambre de Sonja et celle d'Attano. Le tout surmonté d'un petit grenier pour y exposer différentes choses. A l'extérieur, la jeune femme à une sorte de serre où elle fait pousser des diverses variétés de plantes qui serviront ensuite à faire des concoctions pour différents usages. En soit, ça n'a rien de luxueux, mais ça lui suffit largement.

La jeune femme était à l'intérieur, en train de couper des racines de mandragore pour préparer une potion. Il lui avait semblé avoir entendu du bruit, quelqu'un montant les trois petites marches en bois. Serait-ce déjà Edward ? Non, il était parti il y a trop peu de temps pour être de retour. Avec prudence, elle se leva pour s'approcher d'une des fenêtres, mais elle ne pouvait rien voir d'autre que le moyen de transport (cheval ou attelage) ayant fait parvenir son visiteur jusqu'à sa porte. Quand elle entendit toquer, elle se décida à ouvrir, laissant non loin de la porte, sur une table, un couteau si jamais elle doit se défendre. "Dr Rice ! Que puis-je faire pour vous ?" demande-t-elle simplement après avoir ouvert la porte. L'ancienne esclave n'a pour le moment aucun grief contre cet homme. Il avait aidé Edward et venait toujours le voir pour s'assurer qu'il aille bien.
Voir le profil de l'utilisateur
le 13.03.17 20:47
Comme à son habitude, le médecin aimait à rendre visite à certain de ses patients. Aujourd'hui était plutôt un bon jour pour sortir, le temps n'était pas très gris et il était d'humeur à sortir, il ne se priva donc pas d'aller voir Edward qui, lui semble t-il, ne vivait pas trop loin d'ici. Même si cela n'avait pas été le cas, il aurait fait un effort tout de même. Il savait bien ce que les gens disaient sur lui, mais, il n'y prêtait pas vraiment attention, tout le monde parle dans le dos tout le monde pensait-il.

Après un petit trajet jusqu'à la petite demeure l'homme et l'ancienne esclave. Il était de venir les voir, en plus d'étrange rumeur à propos d'une bête ou de quelque chose comme cela. Ce n'était pas un très grand croyant d'origine, alors il préférait laisser ces fantasques derrière lui et continuer sa petite routine de médecin.

Une fois arrivée, il crut apercevoir une ombre bougeait dans la maison, peut-être qu'Edward avait deviné son arrivée ou Sonja. Il toqua donc à la dite porte en bois, un petit sourire pour avoir l'air sympathique tout de même et attendit que quelqu'un ouvre. Son regard se baissa un peu pour reconnaitre la jeune femme au teint coloré lui faisant penser un peu à du chocolat au lait ou quelque chose qui s'en rapproche.. Il la salua. Humblement. "Mademoiselle, bien le bonjour.. Je suis venu rendre visite à Monsieur Attano. Serait-il ici..?" Haussant un sourcil interrogateur, le ton chaleureux.
Voir le profil de l'utilisateur
le 13.03.17 21:49
La demoiselle ne s'était pas trompée, il y avait bien quelqu'un derrière la porte, sauf qu'elle ne s'attendait pas à voir le docteur. Auparavant, elle l'avait déjà vu plusieurs fois. En général, il rend visite à Edward pour voir comment il va. Peut-être qu'il s'en veut de ne pas avoir réussi à guérir totalement sa jambe ? Ce n'est qu'une supposition, même s'il avait eu des compétences supplémentaires, d'après ce qu'on lui a raconté, c'est déjà bien beau que l'homme n'ait pas perdu sa jambe. Il est peut-être infirme, un boiteux qui ne pourra jamais marcher normalement et encore moins courir, mais il est en vie. "Edward n'est pas là, il devait récupérer une commande en ville. Je doute qu'il soit de retour avant un moment." Son ancien maître va assez rarement en ville, même s'il ne le dit pas, elle sait qu'il n'aime pas trop les regards pleins de pitié que les gens lui offrent. Alors, quand il y va, il fait tout ce qu'il a à faire pour ne pas y retourner avant un long moment. "Vous avez fait un long chemin pour venir jusque ici. Je peux certainement vous offrir quelque chose à boire avant que vous ne partiez. Edward sera peut-être de retour entre-temps." C'était de la pure politesse, chose qu'elle n'aurait surement pas fait dans l'ancienne famille qu'elle servait. Sauf que Ed est différent, il ne lui a jamais fait de mal et il l'a sauvé. Le médecin n'est pas non plus un monstre, alors elle peut se révéler courtoise. Un peu de gentillesse ne peut pas faire de mal et ça ne fera qu'équilibrer la balance, car après tout, elle a une longue liste de personnes à tuer.

Sonja se décala pour laisser le Docteur Rice entrer. Elle montra la table pour qu'il aille s'installer là-bas. Celle-ci était encombré, il y avait encore les racines de mandragore sur la planche à découper vu qu'elle était en train de les préparer. "Que puis-je vous servir à boire ? Je crois qu'il me reste un peu de café, sinon du thé ou bien quelque chose de plus fort peut-être ?" Le choix est limité, mais ce n'est pas comme si cette maison était un bar. La jeune femme à l'habitude de boire du thé ou des tisanes qu'elle prépare elle-même à l'aide de différentes plantes. Edward à quelques bouteilles d'alcool, mais ça se limite à du Whisky principalement.
Voir le profil de l'utilisateur
le 14.03.17 23:29
Dire qu'il avait fait tout se chemin pour voir Edward et que finalement, il n'était pas là. Il avait perdu du temps précieux, mais il était tout de même plus judicieux pour lui d'accepter, tout comme Sonja, pas simple et pure politesse, son invitation à rentrée boire un petit verre.

Il accepta d'un léger signe de tête l'invitation de la brune. S'avançant donc pour entrée dans la petite demeure de bois qui leurs servait d'endroit pour vivre, manger, dormir... Il fallait bien admettre, que selon lui, c'était bien plus pratique de vivre dans une petite maison que dans une grande demeure qui demandait bien trop de temps et d'entretient. Il regarda rapidement l'endroit qu'il avait déjà vu plusieurs fois, mais qui lui semblait toujours autant étranger. Ne faisant pas souvent attention à ce qui l'entourait et étant une personne distraite avec un rien.

"J'accepterais volontier une petite tasse de thé. " S'installant à la petite table en remarquant les plantes de mandragores avant que son regard n'aille se poser ailleurs dans la pièce, puis se reposa de nouveau sur la table. "Atton se met à s'intéresser aux plantes.. ou est-ce vous qui préparée quelque chose ?" Se permetta-t-il de demander. Curieux et peut-être faire un peu la conversation. Elle semblait bavarde, ça pourrait lui permettre de la faire parler pendant qu'il l'écoute d'une oreille attentive sans pour autant avoir à trop discuter. Il n'aimait pas vraiment parler, et n'avait pas grand chose à dire non plus..
Voir le profil de l'utilisateur
le 15.03.17 11:16
Le docteur accepta l'invitation et entra donc à l'intérieur de la petite demeure. C'était loin d'être douiller comme les grands manoirs des blancs. Mais, on finit toujours par se contenter de ce qu'on a. Sonja n'est pas une princesse et encore moins une reine, elle sait faire avec ce qu'elle a. Et puis, à quoi bon vivre dans le luxe si c'est pour devenir une personne aussi horrible que tous ces esclavagistes ! Elle préfère vivre d'amour et d'eau fraiche, plutôt qu'avec du superflu. Le plus important, c'est qu'elle a Edward, une personne à qui parler et en qui elle peut avoir confiance. Sans oublier son amitié avec les indiens. Alors, le reste, elle s'en fiche largement.

Le docteur Rice voulait bien une tasse de thé. La demoiselle se mit donc à chercher un récipient, il devait bien y avoir une tasse qui trainait quelques par ? Ici, il n'y a pas de petite porcelaine dorée à l'or fin, juste de grosse timbale en fer ou dans un métal voisin de ce dernier. Elle mit sur le feu sa bouilloire remplie d'eau, il ne restait plus qu'à laisser les flammes faire leur boulot. Fouillant dans un placard, elle sortit une grande boite, ou se trouvait plusieurs petits sacs en toile ou se trouvait différent thé à l'intérieur. "Vous avez une préférence ? J'ai du thé au citron, du thé noir et du thé blanc importé de Chine. Sinon, j'ai aussi du thé fait maison, fait avec les plantes de la région." En attendant qu'il choisisse, elle prit place à table, de toute manière, l'eau va mettre quelques minutes avant d'être chaude.

En voyant les plantes sur la table, le docteur se posa une question intéressante, presque amusante. Edward ne connait pas grand-chose aux plantes. Il a plus de connaissance quand il s'agit de faire pousser des légumes et des fruits, pour le reste il pense que tout est de la mauvaise herbe. "Je suis en train de préparer un remède. Techniquement, avec toutes les plantes que vous voyez là et la bonne préparation, ça aide à mieux dormir. Je la prépare pour Edward, en ce moment, ces nuits sont agitées, je l'entends à travers le mur." Elle ne pense pas que ce soit de la douleur, mais plutôt des cauchemars. Il doit certainement revivre son accident.
Voir le profil de l'utilisateur
le 15.03.17 21:29
"Ah, du thé maison me convient.." Au moins, il savait que c'était elle qui le fait, c'était en quelque sorte, une bonne chose pensa-t-il tout en continuent son observation. Toujours sans être trop bavard. Il se contenterait de ce qu'elle lui offrira, il n'allait tout de même pas refuser. Il tourna de nouveau son regard vers la jeune femme qui s'installa elle aussi à la table. Écoutant ce qu'elle avait à dire à propos de ces plantes.. Ce qu'elle voulait en faire. Haussant un sourcil. Edward aurait des soucis de sommeil..? Voilà qui était intéressant.

"Je vois.. Vous en a-t-il parlé..? De ses nuits agitées..." Ca l'intéressait, alors il posait la question..
Voir le profil de l'utilisateur
le 16.03.17 11:32
Le Docteur voulait du thé maison, la jeune femme hocha la tête et fouilla dans sa boite pour en sélectionner un. Il y avait plusieurs choix, mais elle allait en prendre un doux qui sera plus facilement buvable que ceux qu'elle utilise pour traiter certains maux. Il sera donc à base de tilleul et d'autres fleures qu'elle avait elle-même cueillit, préparé et fait sécher avec soin. Elle en prit une quantité suffisante qu'elle glissa dans sa théière, ainsi c'était prêt, attendant que l'eau de la bouilloire soit assez chaude pour être versé dedans.

Elle avait parlé d'Edward et ceci éveilla la curiosité du Docteur. Elle secoua négativement la tête à sa question. Ed n'était pas du genre à parler de ça, bien qu'il sache que Sonja doit l'entendre gémir chaque nuit. Elle sait, car parfois le matin, quand il sort de sa chambre, il a l'air d'hésiter avant de s'approcher d'elle et de lui parler. Comme s'il redoutait qu'elle lui demande comment il avait dormi ou simplement qu'elle dise qu'elle l'avait entendu. Pour l'heure, elle ne veut pas réveiller d'ancien souvenir qui le ronge déjà beaucoup trop. Elle préfère le guérir ou le soulager avec ce qu'elle connait des plantes. "Non, nous n'avons jamais eu de conversation à ce sujet-là. Je sais que Edward l'évite, alors je ne veux pas lancer le sujet."

La bouilloire se mit à siffler, indiquant que l'eau était assez chaude pour être servi. Sonja s'excusa et se leva pour aller la chercher. Prenant un torchon assez épais, plié plusieurs fois pour attraper la hanse brulante. Elle versa l'eau dans la théière et la ferma pour laisser infuser le tout. Elle reprit place à table. "Docteur Rice, si vous voyez Edward, je préfère que vous ne lui parliez pas de ça. Ou du moins, poser la question par hasard, sans qu'il puisse se douter que je vous en ais parlé !" La demoiselle ne voulait pas mettre le jeune homme dans l'embarras, elle sait qu'il n'apprécierait surement pas qu'elle en parle à quelqu'un d'autre.

Au bout de quelques minutes, l'odeur se dégageant de la théière était douce et parfumé, ça indiquait que s'était suffisamment infusé, elle versa donc un peu de thé dans la tasse en fer pour son invité. "Faites attention, c'est brulant !" indique-t-elle pour ne pas être coupable d'une brulure de ce bon docteur.
Voir le profil de l'utilisateur
le 16.03.17 22:12
Le docteur continuait d'écouter lassement la jeune femme.. Il comprenait toute fois qu'elle ne veuille pas tout de suite en parler avec Edward ou encore qu'ils préfèrent tout les deux laisser cela sous silence.. Après tout, ça semblait lui être familier, en quelque sorte. Lui rappeler de vieux souvenir qu'il préférait encire oublié.

Il continua de l'écouter, haussant un léger sourcil alors que ses lèvres bougeait à peine pour désseler un sourire. Embry n'en parlerait pas, mais il pouvait très bien demander à Edward comment il allait ou comment il se portait..

Je ne dirais rien, si c'est ce que vous souhaitez." Regardant la tasse en fer d'un œil distrait pendant qu'il pouvait sentir l'odeur agréable qui s'en dégagée.
Voir le profil de l'utilisateur
le 18.03.17 16:56
L'oreille attentive du docteur écoutait sagement les dires de Sonja. Elle disait ce qu'elle savait, sans pour autant entrer dans les détails. La jeune femme aurait pu indiquer que Edward parle parfois pendant son sommeil. Tout n'est pas toujours compréhensible, mais en général, elle comprend qu'il parle de sa femme. Parfois ce sont des cris qui agite le jeune homme, elle peut l'entendre bouger, se tourner encore et encore et quand il n'y a plus de bruit, soit il s'est réveillé, soit il a retrouvé la tranquillité de son sommeil. L'ancienne esclave ne va pas se plaindre que ça la dérange pour dormir, ce n'est pas comme si elle avait besoin de beaucoup se reposer. C'est juste que ça lui fait de la peine quand il est comme ça. Le docteur assura qu'il ne dira rien, c'était rassurant, mais elle gardait une part de méfiance, dans le fond, elle a toujours un peu de mal à croire les hommes blancs.

Alors qu'il buvait le thé qu'elle avait préparé, elle se leva un instant pour remettre une buche dans la cheminée. C'est qu'il fait encore froid en ce moment, alors un peu de chaleur ne fait pas de mal. De plus, ça ne peut pas faire de mal à Attano, le froid ne doit pas être bon pour ses blessures. "Est-ce que vous avez un message à laisser à Edward ? Hélas, je doute fort qu'il revienne très tôt. Vous avez décidé de lui rendre visite le mauvais jours !" Ce n'est qu'une visite de courtoisie, mais s'il veut le voir plus tard, l'homme sera prêt à lui rendre visite à son bureau dans la semaine.

La demoiselle revint s'asseoir à table. "Alors, ce thé ? Il vous convient ?" Une simple question, histoire de savoir si sa boisson est bonne ou pas et si elle peut plaire à un homme blanc comme lui.
Voir le profil de l'utilisateur
le 18.03.17 20:08
C'était déjà cela.. Il n'allait pas non plus en demander trop, tant qu'elle disait ce qu'elle voulait et qu'il en savait peu, ça lui suffisait, pas besoin d'aller dans les détails pour lui.. Il bougeait de temps à autre la tête, sans plus, juste pour dire qu'il écoutait ce qu'elle disait toujours d'une oreille attentive..

"Hé bien, cela serait aimable de lui dire que je suis passé.. Si jamais il veut me rendre visite, je serais content de le voir."] Content était sûrement un bien grand mot venant de sa part, mais il valait mieux mettre en avant ce côté là plutôt que de dire simplement qu'il n'en pensait rien. En vérité.

"Et oui, votre thé est très bon." Certainement meilleur que ce qu'il pouvait faire lui.. Il fallait bien l'admettre qu'il en était incapable quand il s'agissait de faire quelque chose de si simple. Un peu étonnant venant d'un médecin peut-être.

Voir le profil de l'utilisateur
le 18.03.17 22:08
"Je lui passerais le message !" indiqua-t-elle avec un petit hochement de tête pour l'assurer que ça serait fait. Et elle le fait toujours. Sauf si la personne qui vient n'est pas vraiment importante ou n'apportera rien de bon à Edward. Là, c'est le Docteur Rice, elle sait qu'il ne lui veut pas de mal et que ça peut surement aider le jeune homme de parler avec quelqu'un de ces problèmes. Sonja, ne peut pas tout porter sur ses épaules et ne veut pas pousser Ed à lui dévoiler ces secrets les plus sombres ou simplement ces faiblesses. C'est un homme et comme tout homme, il a sa fierté. Il est déjà bien amoché, il doit vouloir garder son honneur devant la dernière femme qui compte dans sa vie.

Le thé plaisait à son invité, ce qui était une bonne chose. Elle pourra surement en mettre dans une petite boite et la donner à Attano quand il ira voir Embry d'ici quelques jours. "J'imagine que vous n'allez pas vous attarder ici ?" demanda-t-elle vu que le thé était bientôt terminé dans la tasse du Docteur. "A moins que vous n'ayez besoin de quelque chose ? Ou des questions ?" En parlant de question, elle pensant à quelques choses. Aux cadavres retrouvés dans de sale état en ce moment. Personne ne sait qui a fait ça, mais ça pourrait être une bête d'après les rumeurs où un fou. "Dites-moi, vous avez eu l'occasion d'inspecter les corps des dernières victimes ? J'ai entendu dire que ce n'était pas joli à voir."
Voir le profil de l'utilisateur
le 19.03.17 21:52
Le médecin hocha vaguement la tête en guise de ses diverses paroles, il l'écoutait, bien que cela commençait un peu à fair long maintenant et qu'il ne devrait plus tarder aussi longtemps en finissant ses dernière gorgées de sa tasse métallique tout en passant un regard furtif dans le reste de la pièce avant de reposer une énième son regard livide vers la jeune femme alors qu'il allait dire qu'il s'en allait, il fut prit dans son élan par sa question..

"Ces corps là.. Effectivement, j'ai put en voir.. quelques uns.. Hm.." Il parut un instant pensif. Tout ce que je peux dire, c'est que soit ce n'est pas un humain.. Soit un humain.. très 'féroce' ou cruel." Il n'avait pas spécialement envie de croire en une bête ou autre, les humains étaient aussi capable de monstruausité selon lui.

L'homme soupira et finit par se lever de lui-même. "Toute fois, faire attention à vous.. Et j'espère que Monsieur, Attanon fera de même. Surtout que dans son état.." Il tourna le regard. "Faite attention." Il haussa une épaule. "Je pense qu'il est temps pour moi de vous quitter. J'espère que les cauchemare de Monsieur Attanon se calmerons avec le temps et que vous vous porterez bien." Pas qu'il le pensait vraiment, mais s'était assez formel, donc bon à dire..
Voir le profil de l'utilisateur
le 22.03.17 11:13
La demoiselle obtint une réponse à sa question. Elle n'était pas forcément plus avancée. Le Docteur n'avait pas donné de détails, peut-être parce qu'il devait être sordide et elle n'en doutait pas. Mais vu ce qu'il disait, l'état des corps devait faire peine à voir. Une chose entre l'animal féroce ou un humain d'une cruauté sans pareil. Pauvre victime... mais elle ne les plaindra pas, elle ne les connait pas et si ce sont des blancs, ceci lui importe peu. "Le nombre de mort ne fait que s’alourdir, je pense qu'une chasse sera organisé d'ici peu." Ceci était une simple supposition, mais les choses ne pouvaient pas continuer ainsi. Les gens commençaient à avoir peur, alors il faut traiter le mal par le mal.

Rice indiqua à Sonja de faire attention, elle hocha la tête positivement. C'est une dure à cuire, elle a survécu à presque une vie entière d'esclave et au mauvais traitement qui va avec. Elle ne s'inquiète donc pas pour le moment. La mort ne l'aura pas, du moins pas avant qu'elle ait accompli sa vengeance. Edward sera aussi prudent, elle y veillera. "Vous aussi, soyez prudent Docteur !"

C'est ainsi que cette pause s'acheva, Embry allait repartir. Elle le raccompagna jusqu'à la porte qu'elle lui ouvrit comme le fait un bon hôte. "Je vous souhaite une bonne route, Docteur." Elle afficha un léger sourire et l'observa s'en aller.


[Je pense qu'on peut dire que le sujet est terminée pour Sonja.]
Voir le profil de l'utilisateur
le 22.03.17 20:43
Le Docteur hocha la tête, c'est qu'une futur chasse serait sûrement ouverte si tout ceci continuait. Il soupira juste à l'idée, mais s'il fallait en venir à ça...

L'homme salua encore une dernière fois la jeune femme. "Je vous souhaite une bonne fin de journée." Dit-il simplement avant partir pour de bon loin de la petite maisonnette..

[Petite phrase de conclusion pour Monsieur ovo) / ]
Voir le profil de l'utilisateur
le 22.03.17 21:37

[Page 1 sur 1]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum